Le Dialogue comme solution de sortie de crise.

Mariame DJIGO, Sud Quotidien

Pour le 136e anniversaire de l’Appel de Seydina Limamou laye prévu les 8 et 9 mai prochains à Cambéréne, Ngor et Yoff Diamalaye, la communauté layène a retenu cette fois-ci comme thème « le dialogue : une solution aux crises ». Selon les membres du Comité scientifique et de pilotage, un tel choix permettra de s’inspirer des enseignements du Mahdi pour lutter contre les tensions et les crises qui secouent le monde. Face à la presse hier, lundi 11 avril, ils ont aussi profité de l’occasion pour annoncer que toutes les mesures sont en train d’être prises en particulier celles sécuritaires pour un Appel réussi.

Conférence de presse lancement Appel

Face à la multiplication des conflits et des menaces terroristes dans le monde, la communauté layène entend apporter sa participation pour remédier à ce fléau. C’est en choisissant comme thème « le dialogue : une solution aux crises » pour le 136e anniversaire de l’Appel de Seydina Limamou Laye prévu les 8 et 9 mai prochains. Ce thème, selon les membres de l’organisation de l’Appel qui faisaient face à la presse hier, lundi 11 avril, au domicile du Khalife général des layènes, devrait permettre « un développement de la culture de la paix pour se maintenir dans la droiture ». Car pour eux, le dialogue fait partie de l’une des solutions apportée par le Mahdi pour résoudre les crises. C’est pourquoi, en ce 136e anniversaire de son Appel, il sera encore question de puiser de ses enseignements pour sortir de l’ornière car  «le dialogue est le fondement de la religion ».

 A un mois du 136e anniversaire de l’Appel du Mahdi, le président du Groupement central des layènes, Seydina Kane rassure que tout est fin prêt pour un Appel réussi. Selon lui, tous les dispositifs nécessaires seront pris pour répondre aux besoins des milliers de pèlerins qui vont converger entre Cambéréne, Ngor et Yoff Diamalaye.  «Nous allons tous vers l’Appel en espérant avoir un succès si tous les services respectent leur engagement » a-t-il annoncé en précisant d’ailleurs que  tous les services sont en pied d’œuvre notamment dans l’assainissement, la fourniture de l’électricité et de l’eau. Il ajoute aussi qu’après leur visite de chantier avec le gouverneur de la région de Dakar, Mohamed Fall, des solutions sont aussi engagées pour la réparation de la route Ndiaga Mbaye, de l’avenue Seydina Issa Laye ainsi que le déversement des eaux qui passaient devant le domicile du khalife, car ces lieux constituent le  point de ralliement des pèlerins. Toutefois, M. Kane souligne qu’un travail particulier sera fait au plan de la sécurité pour cette année. 

 En prélude à ce 136e appel du Mahdi, la Commission scientifique va organiser le 30 avril prochain à la Place du Souvenir africain un panel qui verra la participation de toutes les familles religieuses au Sénégal sous le thème : « les expériences réussies du dialogue par nos illustres guides religieux ».